[41] Un jour, une histoire : Al Faroûk (Part. 1)

5 juillet 2009 par | aucun commentaire | 1 194 visites | Al Farouk

AL FAROÛK
OMAR IBN AL KHATTÂB

Après qu’il ait désigné ‘Oumayr Ibn Sa’d  Al Ansari (Partisan  de Médine) en qualité de Wali sur Hims (Emesse de Syrie), Al Farouk n’avait reçu ni nouvelles, ni impôts de la part de ce dernier. Il ordonna à son secrétaire de lui écrire et de le convoquer car il a craint une trahison de la part de ce Wali.
Un jour, les gens de Hims remarquèrent un individu ébouriffé et gris de poussière risquant de s’évanouir par la fatigue d’un long voyage et qui paraissait avoir perdu les commandes de ses pieds. Il portait sur l’épaule droite une besace et une écuelle, et sur la gauche une gourde et s’appuyait sur son bâton. C’était ‘Oumayr Ibn Sa’d.
Soudain ‘Oumayr entra chez le Calife Ibn Al Khattab en traînant ses pieds avec une grande difficulté, et dit :
‘Oumayr : Que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur vous O Prince des Croyants
Omar : Et sur toi O ‘Oumayr
En voyant ‘Oumayr dans cet état, Omar sentit une douleur lancinante pressant son cœur et envahissant son corps
Omar : Qu’as-tu Ô ‘Oumayr ?
‘Oumayr : Comme vous voyez Ô Prince des Croyants, ne me voyez-vous pas bien portant, possédant et traînant ce bas monde par ses cornes ?
Omar : Et qu’as-tu avec toi ?
‘Oumayr : Ma besace contenant mes provisions, mon écuelle où je mange, ma gourde remplie d’eau pour mes ablutions et ma boisson, et mon bâton sur lequel je m’appuie et avec lequel je me défens contre tout agresseur éventuel !

— A SUIVRE —

A un autre rendez-vous Incha Allah Ta`âlâ [si Dieu (Exalté soit-Il) le permet].
Wa Salamou alaykom wa rahmatou Allahi Ta`âlâ wa Barakatouh.
Que la paix d’Allah (Exalté soit-Il), Sa Miséricorde et Sa bénédiction vous accompagnent.

share
related tags

Laisser une réponse

Participez à la discussion, laissez un commentaire.
Veuillez remplir tous les champs obligatoires (*), soyez courtois et respectueux envers les autres. Les commentaires irrespectueux, les publicités et les spamms ne sont pas autorisés.