[34] Un jour, une histoire : Al Faroûk

10 mai 2009 par | aucun commentaire | 288 visites | Al Farouk

AL FAROÛK
OMAR IBN AL KHATTÂB

Arrivé près d’une maison au cours de l’une de ses tournées nocturnes habituelles, Al Farouk entendit une femme dire à sa fille :
La mère : Ajoute de l’eau au lait !
La fille : Ô mère Omar le Prince des Croyants a ordonné par l’intermédiaire d’un Crieur Public de ne pas ajouter de l’eau au lait.
La mère : Ici nul ne te voit, ni le Prince des Croyants ni son crieur.
La fille : Si le Prince des Croyants ne nous voit pas, le Seigneur du Prince des Croyants nous voit ! et je ne vais pas lui obéir notoirement et lui désobéir secrètement !
Après avoir localisé la maison et connu la femme et sa fille, Ibn Al Khattab rassembla ses fils, leur fit part de la nouvelle et leur dit :
« Par Allah, si j’avais encore une force et un engouement pour les femmes, nul ne m’aurait devancé pour épouser cette fille ! j’exhorte quelqu’un d’entre vous de l’épouser. Allah Ta`âlâ Bénira ce mariage!  »
Ses fils réagirent l’un après l’autre :
Abdallah : J’ai une femme Ô Prince des Croyants.
Abderrahmane : Moi de même Ô Prince des Croyants.
A ce moment la Omar dit :
Omar : Ô Aassim fils de Omar, acceptes-tu d’épouser cette fille ?
Aassim : Oui, Ô prince des Croyants :
Cet heureux mariage eut pour fruit une fille qui donnera par la suite naissance à Omar Ibn Abdelaziz !

Remarque : Nous aurons Incha Allah Ta`âlâ l’occasion d’étudier les plus importants aspects de la vie de Omar Ibn Adbelaziz.

A un autre rendez-vous Incha Allah Ta`âlâ [si Dieu (Exalté soit-Il) le permet].
Wa Salamou alaykom wa rahmatou Allahi Ta`âlâ wa Barakatouh.
Que la paix d’Allah (Exalté soit-Il), Sa Miséricorde et Sa bénédiction vous accompagnent.

share
related tags

Laisser une réponse

Participez à la discussion, laissez un commentaire.
Veuillez remplir tous les champs obligatoires (*), soyez courtois et respectueux envers les autres. Les commentaires irrespectueux, les publicités et les spamms ne sont pas autorisés.