[22] Un jour, une histoire : Al Faroûk

28 avril 2009 par | 3 commentaires | 768 visites | Al Farouk

AL FAROÛK
OMAR IBN AL KHATTÂB

Omar Ibn Al Khattab a dit un jour à Al Âbbas :
Omar : J’ai entendu le Prophète (PSASL) dire qu’il voulait élargir la Mosquée; nous voulons ta maison qui lui est mitoyenne pour l’utiliser à cette fin et nous te donnerons un terrain plus grand et un remboursement plus que généreux.
Al Âbbas : Non, je refuse !
Omar : Je t’y obligerai, j’userai de mon pouvoir et j’émettrai un ordre d’expropriation.
Al Âbbas : Ce n’est pas de ton ressort! Que quelqu’un d’intègre juge entre nous!
Omar : Lequel choisis-tu ?
Al Âbbas : Houdayfa Ibn Al Yamane (c’était le compagnon à qui le Prophète (PSASL) avait donné les noms des hypocrites…).
Au lieu de convoquer Houdayfa; Omar a préféré aller chez lui en compagnie d’Al Âbbas (Quelle politesse !). Houdayfa les écouta exposer leur différend et dit :
Houdayfa : Le Prophète Daoud <David> (SASL) a voulu élargir la Mosquée Al Maqdis, la maison qu’il avait choisie appartenait à un orphelin qui avait refusé de la lui céder; quand Daoud a voulu utiliser son pouvoir pour prendre la maison, Allah lui révéla :
[LES MAISONS QUI DOIVENT ETRE BATIES  PURES DE TOUTE INJUSTICE SONT LES MIENNES !] (Maisons = Lieux de Culte)
Daoud se déjugera et laissa la maison à l’orphelin.
Al Âbbas regarda Omar et lui dit :
Al Âbbas : Tiens-tu toujours à ta décision ?
Omar : Non par ALLAH !
Al Âbbas : Malgré tout cela; je te donne ma maison pour élargir la Mosquée du Messager d’Allah (PSASL) et je ne veux ni terrain ni remboursement !

A un autre rendez-vous Incha Allah Ta`âlâ [si Dieu (Exalté soit-Il) le permet].
Wa Salamou alaykom wa rahmatou Allahi Ta`âlâ wa Barakatouh.
Que la paix d’Allah (Exalté soit-Il), Sa Miséricorde et Sa bénédiction vous accompagnent.

share
related tags
commentaires
  1. Omar dit le 29 avril 2009 à 10:54

    Barakalah ou fik !

    répondre
  2. abdraman dit le 29 avril 2009 à 18:41

    Merci

    répondre

Laisser une réponse

Participez à la discussion, laissez un commentaire.
Veuillez remplir tous les champs obligatoires (*), soyez courtois et respectueux envers les autres. Les commentaires irrespectueux, les publicités et les spamms ne sont pas autorisés.