Articles pour le mot-clef ‘Sa`d Ibn abî Waqqâs’

[6] Personnalités et moralités : Sa`d Ibn abî Waqqâs

15 mars 2010 | 5 commentaires | 3 015 visites | Nabil al `Awadi, Personnalités et moralités

Assalam `alaykoum wa rahmatou Allah wa barakatouh,

L’homme a toujours besoin de s’appuyer sur son passé afin d’en tirer des leçons. Ces leçons qui lui permettront de bien vivre son présent et mieux préparer son avenir. Et nous avons la chance d’avoir une histoire très riche (al-hamdou lillah) de personnalités, d’hommes pieux, courageux et exemplaires dans tous les aspects de la vie. Nous pouvons tous prendre exemple sur eux pour mieux vivre notre religion et notre vie.

Nous allons faire la connaissance dans cet épisode d’un grand homme, il était l’un des premiers convertis alors qu’il n’avait que 17 ans, il faisait partie des dix élus au Paradis et des six membres du cercle de concertation. On le surnommait Le héros d’al-Qâdisiyya, c’était l’oncle du prophète Muhammad (Prière et Salut d’Allah soient sur Lui) Sa`d Ibn abî Waqqâs (qu’Allah l’agrée).

Il est le premier à avoir lancé une flèche dans la voix d’Allah :

Il dit (qu’Allah l’agrée) : « Par Allah je suis le premier homme parmi les arabes qui lança une flèche dans la voie d’Allah »
Al-Boukhâri, Mouslim

Il défendit avec ses flèches le Prophète Muhammad (Prière et Salut d’Allah soient sur Lui) dans la bataille de Ouhôud:

‘Ali Ibn Abi Talib a dit: «Je n’ai jamais entendu le Messager donner en rançon ses père et mère à quiconque sauf à Sa`d, je l’ai entendu dire le jour de Ouhôud: «Tire Sa’d, que je te donne rançon père et mère»»
Al-Boukhâri, Mouslim

Et il avait deux armes son arc et ses invocations, quand il lançait une flèche, il atteignait l’ennemi. Et quand il invoquait Allah (Soubhanahu wa ta`ala) il était exaucé. Tout cela grâce à l’invocation du Messager d’Allah (Prière et Salut d’Allah soient sur Lui) le jour où il l’a vu faire quelque chose qui lui a plu, alors le Prophète Muhammad invoqua pour lui Allah en ces mots : «Grand Allah! Dirige son tir et exauce ses invocations».

(suite…)