Articles pour le mot-clef ‘Ibrahim’

[11] Les miracles des prophètes : Ibrahim (P.2)

21 septembre 2011 | aucun commentaire | 868 visites | Méditations

Afin d’accomplir leurs missions, les envoyés d’Allah, qu’ils soient prophètes ou messagers, ont bénéficié du secours et de l’ appui d’Allah, Exalté Soit-Il, grâce aux miracles qu’Il leur a accordé.

Ses miracles étaient des preuves visant à convaincre leurs peuples, obstinés et rebelles, de la nécessité de croire et d’adorer Allah Seul.
  • Le miracle d’Ibrahim : le Feu

Après avoir détruit les idoles de son peuple, Ibrahim fut condamné à être brûlé vif par Nemroud, le roi de Babylone. Mais c’était sans compter l’aide d’Allah, Loué Soit-Il, qui le sauva d’une mort certaine en rendant frais le feu brûlant.

« Nous dîmes : «Ô feu, sois pour Abraham une fraîcheur salutaire». (69) » Al-Anbiya (Les Prophètes)

 

À  suivre insha`Allah

[10] Les récits rapportés par les fils d’Israel

15 septembre 2011 | 1 commentaire | 237 visites | Méditations

« Toute nourriture était licite aux enfants d’Israël, sauf celle qu’Israël lui-même s’interdit avant que ne descendît la Thora. Dis-[leur] : «Apportez la Thora et lisez-la, si ce que vous dites est vrai !»(93) » Al-E-Imran (La Famille de Imran)

Israël est aussi connu sous le nom de Jacob ou Ya’qub. « Les fils d’Israël » sont ses descendants. Plusieurs récits et histoires nous viennent de leurs écritures. Mais comment devons-nous nous comporter face à leurs lectures et récits ?

Pour le savoir, il convient de les analyser et pour ce faire nous pouvons déjà distinguer trois catégories.
  •  Les récits rapportés par les fils d’Israël et cités dans le Noble Coran et la Sunna
Nous acceptons et croyons en ces histoires puisqu’elles sont présentes dans le Noble Coran ou la Pure Sounna.
    • Dans le Noble Coran :
      • La volte face des enfants d’Israël
« N’as-tu pas su l’histoire des notables, parmi les enfants d’Israël, lorsqu’après Moïse ils dirent à un prophète à eux : «Désigne-nous un roi, pour que nous combattions dans le sentier d’Allah». Il dit : «Et si vous ne combattez pas, quand le combat vous sera prescrit ?» Ils dirent : «Et qu’aurions-nous à ne pas combattre dans le sentier d’Allah, alors qu’on nous a expulsés de nos maisons et qu’on a capturé nos enfants ?» Et quand le combat leur fut prescrit, ils tournèrent le dos, sauf un petit nombre d’entre eux. Et Allah connaît bien les injustes. (246) » Al-Baqara (La Vache)
      • Les nombreux prophètes envoyés, de Jacob à Muhammad (Prière et Salut d’Allah soient sur Lui)
« (Souvenez-vous) Lorsque Moïse dit à son peuple: «Ô, mon peuple! Rappelez-vous le bienfait d’Allah sur vous, lorsqu’Il a désigné parmi vous des prophètes. Et Il a fait de vous des rois. Et Il vous a donné ce qu’Il n’avait donné à nul autre au monde. (20)  » Al-Maeda (La Table Servie)
    • Dans la sunna
Jorayj l’adorateur, les trois hommes de la grotte, les jeunes de la caverne…
  • Les récits cités dans leurs Livres respectifs (Thora, Evangile…)

Certaines histoires rapportées dans les livres concordent avec celles du Noble Coran et de la Pure Sunna. On peut ainsi les lire sans contre-indication. Il est toutefois préférable de se baser uniquement sur le Coran et la Sunna.

Ex : L’histoire de Joseph, certaines histoires sur Abraham, Moise… (sur Eux la Paix)

D’autres histoires contiennent des propos contradictoires, diffamatoires ou sur Allah (Exalté soit-Il), sur ses messagers et prophètes. Nous refusons de croire en ces récits.

Ex : Dans la Thora, il est cité qu’Allah Tout Puissant a créé les Cieux et la Terre en six jours, puis s’Est reposé le septième jour.

  • Les récits cités dans leurs Livres, ne contenant ni diffamation, ni propos calomnieux
Il nous est permis de raconter ces histoires sans pour autant y croire ou les qualifier de mensonges, tant qu’elles contiennent de bonnes leçons utiles.
Le Messager d’Allah (Prière et Salut d’Allah Soient sur Lui) a dit :
« Transmettez de moi ne serait-ce qu’un verset, rapportez sans gêne des fils d’Israël, et que celui qui émet volontairement un mensonge sur moi s’établisse dans sa place en Enfer. » Sahih Mouslim.

Ex : D’après les écrits des fils d’Israël, Jésus a dit sur ce monde ici-bas : « Traversez-le et n’y édifiez rien ». Or nous ne sommes pas certains de la provenance de cette parole. Toutefois, nous pouvons en tirer une bonne leçon.

Ex : Voici une autre histoire tirée des récits des fils d’Israël : Après avoir reçu une certaine somme d’argent, trois hommes chargèrent l’un des leurs d’acheter un peu de nourriture.  Alors que les deux hommes qui étaient restés sur place projetaient de tuer leur compagnon à son retour, afin de récupérer l’argent et de le partager entre eux, celui qui faisait les commissions mettait du poison dans les aliments achetés afin de garder l’argent à lui seul.
A son retour du marché, ses compagnons profitèrent d’un moment d’inattention de sa part afin de mettre à exécution leur plan macabre. Il fut ainsi tué mais lorsqu’ils goûtèrent à la nourriture rapportée par leur compagnon, ils moururent empoisonnés.

La morale de cette histoire peut être résumée en trois mots : la cupidité tue…

 

À  suivre insha`Allah

[9] Méditations : La politesse des prophètes envers Allah

2 septembre 2011 | aucun commentaire | 167 visites | Méditations

Parmi les descendants d’Adam, seuls les Messagers et les Prophètes ont été parfaitement polis avec Allah Tout Puissant.

  • Noé :

« Alors Noé dit : «Seigneur, je cherche Ta protection contre toute demande de ce dont je n’ai aucune connaissance. Et si Tu ne me pardonnes pas et ne me fais pas miséricorde, je serai au nombre des perdants». (47) »  Hud

  • Abraham :

« … Sauf le Seigneur de l’univers, (77) qui m’a créé, et c’est Lui qui me guide ; (78) et c’est Lui qui me nourrit et me donne à boire ; (79) et quand je suis malade, c’est Lui qui me guérit, (80) et qui me fera mourir, puis me redonnera la vie, (81) et c’est de Lui que je convoite le pardon de mes fautes le Jour de la Rétribution. (82) Seigneur, accorde-moi sagesse (et savoir) et fais-moi rejoindre les gens de bien (83) fais que j’aie une mention honorable sur les langues de la postérité ; (84) et fais de moi l’un des héritiers du Jardin des délices. (85) et pardonne à mon père : car il a été du nombre des égarés ; (86) et ne me couvre pas d’ignominie, le jour où l’on sera ressuscité, (87) le jour où ni les biens, ni les enfants ne seront d’aucune utilité, (88) sauf celui qui vient à Allah avec un cœur sain». (89) » As-Shuara (Les Poètes)

« Et quand Abraham dit : «Seigneur ! Montre-moi comment Tu ressuscites les morts», Allah dit: «Ne crois-tu pas encore ?» «Si ! dit Abraham; mais que mon cœur soit rassuré». «Prends donc, dit Allah, quatre oiseaux, apprivoise-les (et coupe-les) puis, sur des monts séparés, mets-en un fragment ensuite appelle-les : ils viendront à toi en toute hâte. Et sache qu’Allah est Puissant et Sage.» (260) » Al-Baqara (La Vache)

  • Joseph :

« Ô mon Seigneur, Tu m’as donné du pouvoir et m’as enseigné l’interprétation des rêves. [C’est Toi Le] Créateur des cieux et de la terre, Tu es mon patron, ici-bas et dans l’au-delà. Fais-moi mourir en parfaite soumission et fais-moi rejoindre les vertueux. (101) » Yusuf (Joseph)

  • Moise :

« Et lorsque Moïse vint à Notre rendez-vous et que son Seigneur lui eut parlé, il dit : «Ô mon Seigneur, montre Toi à moi pour que je Te voie!» Il dit : «Tu ne Me verras pas ; mais regarde le Mont : s’il tient en sa place, alors tu Me verras.» Mais lorsque son Seigneur Se manifesta au Mont, Il le pulvérisa, et Moïse s’effondra foudroyé. Lorsqu’il se fut remis, il dit : «Gloire à Toi ! A Toi je me repens; et je suis le premier des croyants» (143) » Al-A’raf

« Et quand il fut arrivé au point d’eau de Madyan, il y trouva un attroupement de gens abreuvant [leurs bêtes] et il trouva aussi deux femmes se tenant à l’écart et retenant [leurs bêtes]. Il dit : «Que voulez-vous ?» Elles dirent : «Nous n’abreuverons que quand les bergers seront partis ; et notre père est fort âgé». (23) Il abreuva [les bêtes] pour elles puis retourna à l’ombre et dit : «Seigneur, j’ai grand besoin du bien que tu feras descendre vers moi». (24) » Al Qasas (Le Récit)

  • Jésus :

« (Rappelle-leur) le moment où Allah dira : «Ô Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux gens : «Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d’Allah ?» Il dira : «Gloire et pureté à Toi ! Il ne m’appartient pas de déclarer ce que je n’ai pas le droit de dire ! Si je l’avais dit, Tu l’aurais su, certes. Tu sais ce qu’il y a en moi, et je ne sais pas ce qu’il y a en Toi. Tu es, en vérité, le grand connaisseur de tout ce qui est inconnu. (116) Je ne leur ai dit que ce que Tu m’avais commandé, (à savoir) : «Adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur». Et je fus témoin contre eux aussi longtemps que je fus parmi eux. Puis quand Tu m’as rappelé, c’est Toi qui fus leur observateur attentif. Et Tu es témoin de toute chose. (117) Si Tu les châties, ils sont Tes serviteurs. Et si Tu leur pardonnes, c’est Toi le Puissant, le Sage». (118) » Al-Maeda (La Table Servie)

 À  suivre insha`Allah

[8] Méditations : Les invocations des prophètes p.1

29 août 2011 | aucun commentaire | 653 visites | Méditations
  • Noé

« Et Noé dit: «Seigneur, ne laisse sur la terre aucun infidèle. (26) Si Tu les laisses [en vie], ils égareront Tes serviteurs et n’engendreront que des pécheurs infidèles. (27) Seigneur ! Pardonne-moi, et à mes père et mère et à celui qui entre dans ma demeure croyant, ainsi qu’aux croyants et croyantes ; et ne fais croître les injustes qu’en perdition».(28) » Nouh (Noe)

  • Abraham

« Et quand Abraham supplia : «Ô mon Seigneur, fais de cette cité un lieu de sécurité, et fais attribution des fruits à ceux qui parmi ses habitants auront cru en Allah et au Jour dernier», le Seigneur dit : «Et quiconque n’y aura pas cru, alors Je lui concèderai une courte jouissance [ici-bas], puis Je le contraindrai au châtiment du Feu [dans l’au-delà]. Et quelle mauvaise destination !» (126) Et quand Abraham et Ismaël élevaient les assises de la Maison : «Ô notre Seigneur, accepte ceci de notre part ! Car c’est Toi l’Audient, l’Omniscient. (127) Notre Seigneur ! Fais de nous Tes Soumis, et de notre descendance une communauté soumise à Toi. Et montre-nous nos rites et accepte de nous le repentir. Car c’est Toi certes l’Accueillant au repentir, le Miséricordieux. (128) Notre Seigneur ! Envoie l’un des leurs comme messager parmi eux, pour leur réciter Tes versets, leur enseigner le Livre et la Sagesse, et les purifier. Car c’est Toi certes le Puissant, le Sage !(129)  » Al-Baqara (La Vache)

« Et (rappelle-toi) quand Abraham dit : «Ô mon Seigneur, fais de cette cité un lieu sûr, et préserve-moi ainsi que mes enfants de l’adoration des idoles.(35) » Ibrahim (Abraham)

« Certes, vous avez eu un bel exemple [à suivre] en Abraham et en ceux qui étaient avec lui, quand ils dirent à leur peuple : «Nous vous désavouons, vous et ce que vous adorez en dehors d’Allah. Nous vous renions. Entre vous et nous, l’inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu’à ce que vous croyiez en Allah, seul». Exception faite de la parole d’Abraham [adressée] à son père : «J’implorerai certes, le pardon [d’Allah] en ta faveur bien que je ne puisse rien pour toi auprès d’Allah». «Seigneur, c’est en Toi que nous mettons notre confiance et à Toi nous revenons [repentants]. Et vers Toi est le Devenir. (4) » Al-Mumtahina (L’éprouvée)

  • Ismael

« Et quand Abraham et Ismaël élevaient les assises de la Maison : «Ô notre Seigneur, accepte ceci de notre part ! Car c’est Toi l’Audient, l’Omniscient. (127) Notre Seigneur ! Fais de nous Tes Soumis, et de notre descendance une communauté soumise à Toi. Et montre-nous nos rites et accepte de nous le repentir. Car c’est Toi certes l’Accueillant au repentir, le Miséricordieux. (128) Notre Seigneur ! Envoie l’un des leurs comme messager parmi eux, pour leur réciter Tes versets, leur enseigner le Livre et la Sagesse, et les purifier. Car c’est Toi certes le Puissant, le Sage ! (129) » Al-Baqara (La Vache)

  • Zacharie

« C’est un récit de la miséricorde de ton Seigneur envers Son serviteur Zacharie. (2) Lorsqu’il invoqua son Seigneur d’une invocation secrète, (3) et dit : «Ô mon Seigneur, mes os sont affaiblis et ma tête s’est enflammée de cheveux blancs. [Cependant], je n’ai jamais été malheureux [déçu] en te priant, ô mon Seigneur. (4) Je crains [le comportement] de mes héritiers, après moi. Et ma propre femme est stérile. Accorde-moi, de Ta part, un descendant (5) qui hérite de moi et hérite de la famille de Jacob. Et fais qu’il te soit agréable, ô mon Seigneur». (6) Maryam (Marie)

Allah (Exalté soit-Il) lui répondit :
« «Ô Zacharie, Nous t’annonçons la bonne nouvelle d’un fils. Son nom sera Yaḥya [Jean]. Nous ne lui avons pas donné auparavant d’homonyme». (7) » Maryam (Marie)

  •  Job

« Et Job, quand il implora son Seigneur : «Le mal m’a touché. Mais Toi, tu es le plus miséricordieux des miséricordieux» ! (83) Al-Anbiya (les Prophètes)

« Et rappelle-toi Job, Notre serviteur, lorsqu’il appela son Seigneur : «Le Diable m’a infligé détresse et souffrance». (41) Sad

 

À  suivre insha`Allah

 

Page 1 sur 212