Articles pour le mot-clef ‘Coran’

La Miséricorde d’Allah

24 décembre 2012 | 2 commentaires | 1 850 visites | Belmostafa, Divers

As-Salâmu `alaykum wa rahmatu-Llâhi wa barakâtuh,

Allah est proche et par Sa Miséricorde, Il guide qui Il veut et égare qui Il veut. Il pardonne à qui Il veut et maudit qui Il veut. Et Allah est le très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux.
Omar AbdelKafi illustre ces propos par l’histoire d’un grand-père russe, qui, malgré son illettrisme, gardait une foi profonde et sincère en Son Créateur.

[…] Et je ne fais pas désespérer de Ma Miséricorde ceux qui me désobéissent[…]

(suite…)

Message au sujet du Coran

24 novembre 2012 | 3 commentaires | 1 686 visites | Divers

As-Salâmu `alaykum wa rahmatu-Llâhi wa barakâtuh,

Tout est dans le verset suivant :

أَلَمْ يَأْنِ لِلَّذِينَ آمَنُوا أَن تَخْشَعَ قُلُوبُهُمْ لِذِكْرِ اللَّهِ وَمَا نَزَلَ مِنَ الْحَقِّ وَلَا يَكُونُوا كَالَّذِينَ أُوتُوا الْكِتَابَ مِن قَبْلُ فَطَالَ عَلَيْهِمُ الْأَمَدُ فَقَسَتْ قُلُوبُهُمْ وَكَثِيرٌ مِّنْهُمْ فَاسِقُونَ

 

« 16. Le moment n’est-il pas venu pour ceux qui ont cru, que leurs coeurs s’humilient à l’évocation d’Allah et devant ce qui est descendu de la vérité [le Coran] ? Et de ne point être pareils à ceux qui ont reçu le Livre avant eux. Ceux-ci trouvèrent le temps assez long et leurs coeurs s’endurcirent, et beaucoup d’entre eux sont pervers. »
Sourate Al Hadid – Le fer – Verset 16.

Qu’Allah nous facilite l’apprentissage et la compréhension du Noble Coran. Amîne !

(suite…)

[5] Les traits des miracles scientifiques dans le Coran et la Sunna

12 février 2011 | aucun commentaire | 3 214 visites | Les traits des miracles scientifiques dans le Coran et la Sunna, Zaghlul An-Najjar

Assalam `alaykoum wa rahmatou Allah wa barakatouh mes frères et sœurs,

Dans cet épisode, Dr. Zaghlul an-Najjar revient sur l’histoire du Prophète Yûsuf (que la paix d’Allah soit sur lui) que nous retrouvons dans sourat Yûsuf, et plus particulièrement, le verset n° 47 qui dit :

قَالَ تَزْرَعُونَ سَبْعَ سِنِينَ دَأَبًا فَمَا حَصَدْتُمْ فَذَرُوهُ فِي سُنْبُلِهِ إِلَّا قَلِيلًا مِمَّا تَأْكُلُونَ ﴿47﴾
Alors [Joseph dit]: « Vous sèmerez pendant sept années consécutives. Tout ce que vous aurez moissonné, laissez-le en épi, sauf le peu que vous consommerez.(47)
Yûsuf

Il nous explique, d’une manière très claire et très limpide, le secret scientifique qui se cache derrière ce conseil. Un conseil qui a permis au peuple égyptien de survivre à la sécheresse pendant 7 années consécutives.

PS. Je vous conseille vivement de regarder les premiers épisodes Les traits des miracles scientifiques dans le Coran et la Sunna si ce n’est pas fait.

(suite…)

[3] Méditations : Muhammad P.8

6 janvier 2011 | 3 commentaires | 370 visites | Méditations

Il se cacha avec Abou Bakr dans la grotte Thor après avoir pris toutes les précautions nécessaires :
Abou Bakr veilla à y entrer le premier pour examiner l’intérieur de la grotte afin qu’aucun mal n’arrive au Messager d’Allah (Prière et Salut d’Allah soient sur Lui), il boucha toutes les brèches, terriers.

Quand ils s’installèrent dans la grotte, se reposèrent; Abou Bakr sentit une douleur lancinante car il fut mordu, une larme coula de son œil et tomba chaude sur l’honorable joue du Messager d’Allah (Prière et Salut d’Allah soient sur Lui) qui demanda à Abou Bakr :
« Qu’as-tu Ô Abou Bakr ? »
« Quelque chose m’a mordu Ô Messager d’Allah »
Avec son honorable salive, Muhammad (Prière et Salut d’Allah soient sur Lui) imprégna l’endroit de la morsure et la douleur se dissipa.

  • Asmae fille d’Abou Bakr leur apportait la nourriture.
  • Quelqu’un les suivait pour effacer leurs traces.

Après les avoir cherché partout, les Qoraychites finirent par arriver jusqu’à l’entrée de la grotte, à ce moment là Abou Bakr dit au Prophète (Prière et Salut d’Allah soient sur Lui) :
« Si quelqu’un d’entre-eux regardait ses pieds, il nous découvrirait. »
Le Prophète (Prière et Salut d’Allah soient sur Lui) lui répondit :
« Que penses-tu de deux, Allah est leur troisième, ne t’attriste pas Allah est avec nous. »

« Si vous ne lui portez pas secours… Allah l’a déjà secouru, lorsque ceux qui avaient mécru l’avaient banni, deuxième de deux. Quand ils étaient dans la grotte et qu’il disait à son compagnon: «Ne t’afflige pas, car Allah est avec nous.» Allah fit alors descendre sur Lui Sa sérénité «Sa sakîna» et le soutint de soldats (Anges) que vous ne voyiez pas, et Il abaissa ainsi la parole des mécréants, tandis que la parole d’Allah eut le dessus. Et Allah est Puissant et Sage (40)  » At-Tawba

Les émigrés furent contraints de laisser derrière eux tout ce qu’ils possédaient (biens, maisons, terres … et commerces) pour échapper au mal des Qoraychites.

Quand le moment propice arriva, le Messager d’Allah émigra en compagnie d’Abou Bakr.

Lorsqu’ils arrivèrent, les Médinois qui étaient à leur attente, les accueillirent, et de liesse les fillettes chantèrent.

Une fois installés à Medine : le Messager d’Allah (Prière et Salut d’Allah soient sur Lui), ses compagnons et les Médinois commencèrent par construire la première Mosquée (Masjid Qobae).
Ensuite le Prophète (Prière et Salut d’Allah soient sur Lui) fraternisa entre les émigrés et les Médinois (AL Ansars) : tout émigré eût un frère Ansari.
Tout Ansari proposa à son frère émigré la moitié de ce qu’il possédait !
Tout émigré remercia son frère pour son noble geste, refusa poliment et implora le Tout Puissant pour bénir ce que possède son frère Ansari.

Puis le Messager d’Allah et ses frères en Islam se mirent à fortifier les rangs des musulmans et à poser les fortes assises de l’état musulman.
Plusieurs batailles opposèrent les musulmans aux juifs de Médine et aux mécréants de Qoraych.

À  suivre insha`Allah

Page 1 sur 712345...Fin