Histoire des trois Abdullah

28 août 2012 par | 5 commentaires | 3 123 visites | Histoires et moralités, Omar AbdelKafi

Assalam `alaykoum wa rahmatou Allah wa barakatouhou, mes chers frères et sœurs.

Docteur `Omar Abdel-Kâfî nous fait part d’une bien étrange histoire dans cette vidéo.
3 membres d’une même famille, 1 seul et même prénom, une histoire d’héritage, des dons d’observation et d’analyse hors du commun sont les fils conducteurs de cette histoire.

Ne vous retenant pas plus longtemps, visionnez plutôt « l’histoire des trois Abdullah ».

share
related tags
commentaires
  1. mohamed dit le 28 août 2012 à 17:39

    j’ai perdu ma mère allahyrma au mois de décembre 2012,j’ai demander a mon frere d’appliquer la charia mais depuis mes sœurs ne me parle plus et mon frère aine non plus et le partage de la maison n’as pas étais fait,j’ai tout essayer je lui ai présenter un imam etc etc alors depuis il on manger l’argent de ma pauvre mère.
    je ne sais pas quoi faire si se n’est de prier ALLAH.  

    répondre
    • Nora dit le 29 août 2012 à 18:43

      Allah y ahma. Sois patient et fais des douas pour ton frère et tes soeurs qu’Allah les guide. Allah y rayoun, inchAllah ils reviendront vers toi et Allah mettra un terme à cette discorde. Aie confience à Allah c’est notre Seul Secoureur dans nimporte quels moments.

    • youssouf dit le 30 août 2012 à 12:58

      qu’ALLAH te facilite akhi ca doit pas être facile qu’ALLAH te donne la patience on a chacun nos epreuve mon frere

  2. Muslima dit le 30 août 2012 à 9:40

    Assalamu aleikum wa rahmatullahi wa ta’ala barakatuh
     
    MashaAllah! Quelle intelligence!!
    Jazak Allah Khayr pour le partage, qu’Allah vous accorde le Firdaws et vous facilite dans votre tache, amiine
     
    Wa salam

    répondre
  3. YAYA ALI dit le 28 août 2013 à 13:20

    Assalamou alaykoum wa rahmatoullah!
    il s’agit d’une épreuve d’Allah (swt). Toi, tu as fait ton devoir de les aviser. il te reste seulement à endurer et sache que les endurants recevront leur récompense sans compter, que nul n’a reçu de don meilleur que l’endurance et que la progression dans la foi et fonction du degré d’endurance.

    répondre

Laisser une réponse

Participez à la discussion, laissez un commentaire.
Veuillez remplir tous les champs obligatoires (*), soyez courtois et respectueux envers les autres. Les commentaires irrespectueux, les publicités et les spamms ne sont pas autorisés.