[1] Méditations : Le début de la création P.2

13 août 2010 par | aucun commentaire | 258 visites | Méditations

En ce qui concerne le classement de toutes ces créatures, les savants ont eu des points de vue divergents, cependant il ya un Hadith authentique concernant la création des cieux et de la terre :

Dans le Musnad de l’Imam Ahmad et le Sahih de l’Imam Muslim (Qu’Allah, Exalté soit-IL les agrée)

Abû Hurayra (Qu’Allah l’agrée) a dit : le Messager d’Allah (Prière et Salut d’Allah soient sur Lui) a pris ma main et dit :
«
Allah (Exalté soit-IL) a créé :

  • le sol le samedi,
  • les montagnes le dimanche,
  • les Arbres le lundi,
  • le Nuisible (Microbes, maladies…) le mardi,
  • la Lumière le mercredi,
  • les Animaux le jeudi,
  • Adam après al-`Asr le vendredi.

C’était la dernière créature car Allah (Exalté soit-IL) a crée les Anges et les Djinns avant.»

Dans un hadith authentique le Messager d’Allah dit :

«Allah (Exalté soit-IL) a créé les Anges de la Lumière, et les Djinns du Feu.»

Allah (Exalté soit-IL) dit :

« Et quant au djinn, Nous l’avions auparavant créé d’un feu d’une chaleur ardente.(27) » Al-Hijr

Ibn `Abbâs et Ibn `Umar (Qu’Allah les agrée) ont dit :

Les Djinns existaient 2000 années avant Adam.

Allah (Exalté soit-IL) dit :

« Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent. (56) »Adh-Dhâriyât

« Peu s’en faut que les cieux ne se fendent depuis leur faîte quand les anges glorifient leur Seigneur, célèbrent Ses louanges et implorent le pardon pour ceux qui sont sur la terre. Allah est certes le Pardonneur, le Très Miséricordieux. (5) » Ash-Shûra

Fin

Wa s-salamu ‘alaykum Wa Rahmatu Allahi Ta`âlâ Wa Barakatuh.

Source. Traduction résumée du « Début de la création » dans l’encyclopédie de Tariq Swidane.

share
related tags

Laisser une réponse

Participez à la discussion, laissez un commentaire.
Veuillez remplir tous les champs obligatoires (*), soyez courtois et respectueux envers les autres. Les commentaires irrespectueux, les publicités et les spamms ne sont pas autorisés.